Les sessions d’apprentissage en ligne de l’Association canadienne des journalistes offrent aux membres des possibilités d’apprentissage faciles à accès de leurs collègues journalistes. La série de style interview donnera un aperçu des participants sur la façon dont un journaliste a brisé une histoire particulière d’impact. Les sessions seront interactives, avec le temps autorisé pour poser des questions à affiner les compétences.

Les sessions seront enregistrées et seront disponibles pour la visualisation dans le cadre des avantages de l’adhésion ACJ via notre portail d’apprentissage réservé aux membres.

Pour vous inscrire à un événement, choisissez simplement l’un des événements énumérés ci-dessous. La capacité d’inscription sera limitée aux membres actuels de l’ACJ.

Pas un membre ? Nous pouvons arranger cela !

Séssions à venir

Les détails de la prochaine session seront bientôt disponibles.


Pour visionner les enregistrements des sessions précédentes, rendez-vous sur notre portail réservé aux membres, qui est publié peu de temps après l’événement.

Séssions précédentes

Pour afficher l’une des sessions enregistrées suivantes, veuillez vous rendre sur notre page Ressources d’apprentissage réservée aux membres. Pas un membre ? Nous pouvons arranger cela !

(Toutes les sessions suivantes ne sont disponibles qu’en anglais.)

En novembre 2022, The Narwhal et le Toronto Star ont publié conjointement le premier article qui allait éventuellement déclencher le scandale de la ceinture de verdure de l’Ontario. Dans une interview menée par Karyn Pugliese, Emma McIntosh de The Narwhal a expliqué comment elle a maintenu l’histoire sous le feu des projecteurs au cours des mois qui ont suivi l’enquête initiale et a trouvé de nouveaux angles sur lesquels poursuivre – à la fois en partenariat avec le Star et seule. La session a porté sur la préparation du terrain pour un impact maximal avant la publication d’une enquête, l’utilisation de FOI ciblées pour détecter les gouvernements malhonnêtes et le choix où et comment creuser pour maintenir une histoire à la une des journaux.

Interviewée: Emma McIntosh, journaliste avec The Narwhal

Intervieweuse : Karyn Pugliese, Ancienne présidente de l’ACJ et rédactrice en chef, Canadaland

Les dons d’organes par des donneurs vivants sont rares. En 2019, il n’y a eu que 302 dons de ce type en Ontario ; l’un d’eux était le rein gauche du journaliste spécialisé dans la santé Wency Leung. Dans l’article du Globe and Mail qu’elle a écrit sur son expérience, Leung décrit la pénurie d’organes provenant des donneurs et ses effets mortels. Elle explore également les expériences qui l’ont amenée à faire un choix aussi inhabituel, voire radical. Quand est-il judicieux pour un journaliste de centrer son propre point de vue ? Comment équilibrez-vous l’écriture personnelle et le reporting ? Cette interview Zoom et ces questions-réponses avec Leung ont exploré comment réaliser un long métrage à la première personne.

Wency Leung a récemment rejoint le magazine The Local en tant que journaliste. Auparavant, elle a travaillé comme journaliste santé pour le Globe and Mail et a fait des reportages pour le Vancouver Sun, le Prague Post, le Cambodge Daily et Reuters. Elle serait heureuse de ne plus jamais écrire une autre histoire sur le COVID, mais elle porte toujours un N95 dans les transports en commun.

Interviewée : Wency Leung, journaliste pour le magazine The Local

Intervieweuse : Eva Holland, journaliste indépendante et directrice régionale de l’ACJ pour le Nord du Canada

Lorsque le Globe and Mail a révélé que Hockey Canada utilisait discrètement des millions de dollars en frais d’inscription des joueurs pour régler des allégations d’agression sexuelle à l’insu du public, les Canadiens ont été furieux. Ces fonds secrets ont contribué à garder les affaires d’agression sexuelle hors des tribunaux et à l’abri de l’examen public. Lors des audiences fédérales, les dirigeants de Hockey Canada ont éludé à plusieurs reprises les questions sur la façon dont ces questions étaient traitées, gardant caché ce qui se passait au sein de l’organisation. Cette interview Zoom et ces questions-réponses avec Grant Robertson ont exploré comment il a découvert les fonds, comment enquêter sur des organisations hautement opaques et comment mener une enquête à la volée.

Grant Robertson est journaliste d’investigation au Globe and Mail, avec une expérience dans les domaines des affaires, du gouvernement, de la criminalité et des politiques publiques. Son travail a mis en lumière les failles réglementaires qui ont mené à l’explosion ferroviaire mortelle de Lac-Mégantic. Le rôle non reconnu du Canada dans les catastrophes du Boeing 737 Max ; la fermeture du système d’alerte précoce en cas de pandémie de renommée internationale du gouvernement fédéral moins d’un an avant l’arrivée de la COVID-19 ; et l’utilisation cachée des frais d’inscription des joueurs dans les règlements pour agressions sexuelles à Hockey Canada. Robertson a été le récipiendaire 2022 des prix ACJ dans la catégorie Nouvelles écrites ainsi que du prix Don McGillivray.

Personne interviewée : Grant Robertson, journaliste d’investigation au Globe and Mail

Intervieweur : Jason Markusoff, journaliste/rédacteur à CBC et directeur régional de l’Alberta pour l’ACJ

Couvrir un budget est une grande tradition annuelle pour les journalistes législatifs et parlementaires, mais aussi pour les légions incalculables de journalistes généraux, itinérants et web qui sont impliqués dans ce mélange. Il peut s’avérer une tâche ardue de parcourir des centaines de pages de chiffres et de graphiques, de s’assurer que les articles ont un contexte et un contexte pertinents et de les rédiger de manière accessible. Cette interview Zoom et ces questions-réponses avec Allison Jones tenteront de démystifier le processus, en expliquant comment trouver des histoires, les chiffres clés à rechercher et pourquoi la couverture budgétaire ne se termine pas le jour du budget.

Allison Jones est correspondante législative pour La Presse Canadienne. Elle est journaliste pour la service de presse depuis 2006 et couvre Queen’s Park depuis 2014. Ses domaines d’intérêt comprennent l’éducation, le logement, l’énergie et la santé. Elle a couvert une douzaine de budgets de l’Ontario et a des sentiments mitigés quant à la fin des huis clos en personne.

Interviewée : Allison Jones, correspondante de La Presse Canadienne

Intervieweur: Jason Markusoff, journaliste/rédacteur en chef pour CBC Calgary; Directeur régional de l’Alberta pour l’ACJ