L’Association canadienne des journalistes (ACJ) demande à la police de Montréal d’abandonner immédiatement l’accusation de « méfait » portée contre Savanna Craig, une journaliste de CUTV, qui couvrait une manifestation dans une banque du centre-ville plus tôt cette semaine.

Craig a été présent à la manifestation lundi après avoir reçu un renseignement d’une source. À plusieurs reprises, elle a expliqué aux policiers de Montréal qu’elle était présente à la manifestation à titre de journaliste.

Interrogée par des policiers sur son affiliation, elle a fourni aux agents une carte de presse indiquant son nom, le nom de son employeur, son titre de poste, une photo et un code-barres renvoyant aux réseaux sociaux de CUTV.

Les agents présents sur le lieu de la manifestation lui ont dit qu’elle ne « ressemblait » pas à une journaliste parce que, par exemple, elle ne portait pas la veste de presse souvent portée par les correspondants dans les zones de conflit.

En discutant avec l’ACJ, Craig a confirmé qu’elle n’avait participé à aucune activité de protestation. Son seul objectif était de documenter les événements.

« Chaque fois qu’un journaliste est empêché de faire son travail, le droit du public à l’information est irrémédiablement lésé », a déclaré Brent Jolly, président de l’ACJ.

« Il s’agit d’un autre exemple d’agences financées par des fonds publics qui érigent des obstacles qui empêchent les journalistes de faire leur travail qui contribue à maintenir leurs communautés informées. Qu’il soit menacé de détention et/ou d’arrestation ; soumis à ce qu’on appelle des zones d’exclusion; ou deviennent la proie de raisonnements obséquieux utilisés pour justifier des actions malavisées, les autorités menacent de saper la légitimité démocratique des institutions qu’elles prétendent servir. »

L’ACJ est la plus grande organisation professionnelle nationale du Canada pour les journalistes de tous les médias, représentant des membres à travers le pays. Les rôles principaux de l’ACJ sont de fournir un développement professionnel de haute qualité à ses membres et un plaidoyer d’intérêt public.

Renseignements: Brent Jolly, président, Association canadienne des journalistes, brent@caj.ca

Partager cette publication !

Faire un don

Dernières nouvelles

Les archives

Plan stratégique de l’ACJ 2024-2027

Fil d’actualité Cision

Messages X récents

For privacy reasons X needs your permission to be loaded. For more details, please see our Privacy Policy.
I Accept