TORONTO, le 2 novembre 2023 – L’Association canadienne des journalistes (ACJ) est profondément consternée par le fait que le photojournaliste John Morris a été arrêté pour avoir pris des photos alors qu’il se trouvait sur la propriété publique à Québec plus tôt cette semaine.

Dans un pays démocratique, un journaliste portant une caméra ne devrait faire peur à personne. Le fait que M. Morris ait cependant été détenu, menotté et fouillé par la police parce que son objectif fixe sans zoom aurait pu se glisser à l’intérieur des fenêtres du consulat de l’ambassade américaine à Québec est une insinuation particulièrement scandaleuse qui repousse toutes les limites possibles de la crédulité. .

Après examen, nous espérons que l’amende imposée à M. Morris pour « flânerie sans but » sera annulée et que des excuses seront présentées pour la violation flagrante de ses libertés fondamentales.

L’Association canadienne des journalistes est la plus grande organisation professionnelle du pays qui sert à promouvoir les intérêts des journalistes d’un océan à l’autre. Les rôles principaux de l’ACJ sont le travail de défense de l’intérêt public et le développement professionnel de ses membres.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Brent Jolly, président de l’ACJ, 289-387-3179, brent@caj.ca

Faire un don

Dernières nouvelles

Les archives

Fil d’actualité Cision

Messages X récents

For privacy reasons X needs your permission to be loaded. For more details, please see our Privacy Policy.
I Accept